Akli Goudjil

Disponible

Critique : Top Gun Maverick

Pourquoi je suis allé voir ce film ?

Je suis allé voir ce film parce que je connais la bonne qualité du cinéma de Tom Cruise et je me suis dit que ça pourrait éventuellement être un bon spectacle. Par ailleurs, au vu de la technologie actuelle et de la précision des prises de vue, il me paraissait évident que ce film se devait d’être vu au cinéma. Ainsi, quasiment deux mois après sa sortie, constatant qu’il était encore projeté alors que je sortais un soir, j’ai pris mes billets pour monter à bord d’un avion de chasse.

Première réaction

Waouh. Je me suis laissé très agréablement impressionner par le niveau du scénario. Il faut dire que je ne me faisais pas beaucoup d`attentes pour ce nouveau film. Comme je n’avais encore jamais regardé le premier volet, je me représentais un film très viril où des hommes pilotaient des avions et se conduisaient comme des hurluberlus.

Le film se focalise essentiellement sur la préparation des meilleurs élèves pilotes au monde dans le but de remplir une mission irréalisable. Pour le reste, le long métrage comporte des clins d’œil au premier opus de 1986 ainsi que sur le caractère intrépide du protagoniste.

Tom Cruise a véritablement poussé le film au plus loin, il ne s’agit pas du tout du genre de réalisation dans le seul but de faire du profit. De la qualité des séquences, jusque dans le plus petit silence, on ressent un véritable efforts et un véritable engagement sur ce film.

Assez réaliste pour y croire

J’ai considéré que l’intrigue était habile, car je ne me serais jamais imaginé qu’un tel événement était envisageable, mais la présentation était faite de sorte à être rationnelle, détaillée et claire.  Pour avoir déjà piloté des avions, j’ai observé quelques-unes des procédures qui précèdent le décollage et qui ont été fidèles à la réalité, me plongeant ainsi pleinement dans cette histoire. Bien que je sois conscient qu’il est question d’un film et que la majeure partie des images ne sont pas réelles. Je me suis suffisamment investi dans le scénario pour y croire.

Sans compter que la plupart des prises de vues aériennes ont été réalisées dans les airs. On éprouve un malin plaisir en les voyant subir, en particulier dans une séquence où ils supportent 9g. Le jeu des acteurs est bien présent mais pour le coup, il était plus question de leurs réactions spontanées.

Ce qui m’a plu

J’ai été séduit par la sobriété des prises de vue, qui accroît la clarté des images. Moins de plans mais davantage de profondeur.

Les séquences de pilotage sont impressionnantes. on ressent la vitesse et la complexité des trajectoires. Je suis surpris de voir que je me suis cramponné à mon fauteuil à plusieurs reprises car la situation était inextricable.

Je ne me suis pas ennuyé un seul instant. Même les scènes en dehors de l’avion était intéressantes et les dialogues étaient bien ficelés.

La bande son était aussi appréciable. Des références au Rock et aux Années 80 ont agrémenté les séquences de vol et ont contribué à donner plus de puissance au ressenti. Sans mentionner la collaboration de Hans Zimmer et de Lady Gaga, fortement estimée.

Ce que j’aurai aimé voir

Pour ma part, je regrette de ne pas avoir aperçu à la fin du film un dernier affrontement aérien contre un drone qui aurait été éliminé par le pilote Maverick. Le débat se posant au tout début du film, cela aurait été intéressant de démontrer les atouts du pilote par rapport aux drones.

« Ce n’est pas l’avion qui fais la différence mais le pilote. »

Je trouve la réflexion transposable sur tous les aspects de la vie. Ce ne sont pas tant nos possessions et leurs prix qui nous conduisent à accomplir certaines actions à un niveau élevé.

Le film est une claque très motivante qui me pousse à me dépasser dans toutes mes actions.

Je recommande à tout le monde de visionner ce film, tout particulièrement aux amateurs de sensations fortes et aux fans de Tom Cruise. C’est à dire tout le monde 😉